BON SECOURS, la bière phare de la Brasserie Caulier

Bon Secours bruneLa Brasserie CAULIER c’est une histoire de famille qui débute en 1933 avec Charles CAULIER, ancien mineur, qui créa une entreprise de distribution de bières. C’est dans les années 80 que son héritier Roger CAULIER repris l’activité de distribution de bière. L’idée présente dès cette époque de brasser lui-même ses bières se concrétisera dans le courant des années 90. La brasserie connut rapidement un grand succès notamment grâce à sa BON SECOURS.  Après quelques déboires, la brasserie se donne un second souffle en élargissant sa gamme avec notamment la Paix-Dieu, brassée uniquement à la pleine lune, et la Père Damien.

BON SECOURS existe en sept déclinaisons (tout de même !) et c’est la brune (8%) sur laquelle se concentrent les commentaires de dégustation suivants.

Tout d’abord, parlons de son conditionnement. En effet comme vous avez pu vous en apercevoir, la bouteille de 33cl de BON SECOURS se distingue par sa silhouette sinueuse et son bouchon mécanique.

La BON SECOURS Brune est vêtue d’une robe brune-chocolat, et porte un chapeau de mousse crémeuse d’une couleur identique à celle d’un café-noisette. La bière dégage des parfums de fruits rouges (cerises, framboises). En bouche, ces parfums sont complétés par la saveur du malt, aux notes de caramel, qui contribuent à faire de la BON SECOURS une bière brune de très belle facture.

Dégustée à l’apéro avec un toast aux rillettes de saumon, j’ai trouvé que cela passait super bien ! Ce n’est certainement pas Mr Zytho qui dira le contraire.