UA-42487016-1

Category: 5% et moins

Jan 26 2017

GRIFFON, une rouquine coquine

dyn_image2_0000414_mc_auslan_st_ambroise_griffon_rousse_bouteille_verre_biere_du_quebec_jpgLa GRIFFON est une bière québécoise, de la ville de Montréal produite par la Brasserie Mc Auslan qui existe depuis bientôt 30 ans. Cette brasserie pionnière du renouveau brassicole dans son pays s’est constamment développée au point d’être de nos jours une brasserie incontournable dans tout le Canada. Elle s’exporte jusqu’à chez nous ce qui me permet aujourd’hui de vous en parler.

La GRIFFON Rousse est une bière de fermentation haute, pas très forte (4,5 %) et filtrée, et ça se voit ! La bière versée, on peut constater sa grande limpidité et voir également que le fond de bouteille est dépourvu de levures résiduelles. La bière est de couleur acajou. La mousse de la GRIFFON disparaît aussi vite qu’elle s’était formée. Le nez fleure bon le malt rôti, sur fond de notes fumées. En bouche, le malt reste archidominant mais il s’accompagne néanmoins d’un petit goût de noisette.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/griffon-une-rouquine-de-caractere-2778

Déc 12 2016

AVALANCHE, brassée à l’eau d’un glacier  

cavaliers-3Une nouvelle fois Bière Expérience prend de la hauteur grâce à la découverte de l’AVALANCHE de la Brasserie du Galibier installée à Valloire (73450). Au cœur des Alpes, perchée dans les montagnes à 1450 m d’altitude, la brasserie Galibier s’enorgueillit d’être la plus haute brasserie artisanale de France.

Fidèle à loi de pureté allemande, l’ AVALANCHE (5%) est une bière blanche de type Hefeweizen, brassée en partie avec du malt de blé. L’AVALANCHE dispose d’une robe teintée d’orange, trouble, car non filtrée. Sa grande effervescence lui confère une mousse abondante et les protéines du blé lui attribue une longue tenue de mousse. Elle est parfumée d’une fine odeur de houblon, alors qu’en bouche le malt, largement prédominant, est associé à des saveurs de bananes et de vanille.

 

Pour en savoir plus :

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/avalanche-brassee-a-leau-dun-glacier-2702

Nov 22 2016

LOVE CRAFT BEER, être ou ne pas être ?

love-cratfIl y a plusieurs mois de cela, dans le 19 ème arrondissement de Paris, tout près du canal de l’Ourcq, a vu le jour la Brasserie de l’Etre qui est animée par un leitmotiv : produire à Paris des bières 100% parisiennes. Si ce pari n’est toutefois pas tenu à ce jour (difficile en effet de trouver des céréales et du houblon made in Paris), on peut constater qu’en peu de temps les bières Salamandra, Cerberus, ou encore Sphinx, se sont invités à la table de chefs étoilés parisiens. Ce n’est néanmoins pas étonnant de la part de jeunes entrepreneurs soucieux de produire des bières fines et délicates. Leur créativité se retrouve d’ailleurs également sur les étiquettes qui représente avec talent des animaux fantastiques dessinés au crayon. Je crois voir aussi dans la LOVE CRAFT BEER, pas seulement un slogan d’amour à la bière artisanale, mais une allusion non dissimulée à l’auteur américain de science-fiction Howard Phillips Lovecraft. Pour donner libre cours à leurs envies d’expérimenter de nouvelles recettes,  les brasseurs de la brasserie de l’Etre s’adonnent une fois par trimestre au brassage d’une bière collaborative.

Pour nous aujourd’hui ce sera de la LOVE CRAFT BEER, une bière disponible en quantité limitée brassée justement avec quelques copains.

Il s’agit d’une pale ale, ambrée, à 4,5% avec une robe quasiment opaque mais laissant entrapercevoir des transparences rougeoyantes. Sa mousse couleur ivoire est dense mais aérienne. Le nez malté et légèrement boisé. En bouche, le malt se fait puissamment ressentir avec son goût de céréales torréfié. L’amertume modeste (enfin pour mon palais aguerri) malgré l’emploi des houblons des variétés Citra et Equinox.

Cette introduction aux bières de la Brasserie de l’Etre donne envie d’en découvrir plus. Alors restez connecté à Bière Expérience car on en reparlera bientôt.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/love-craft-beer-etre-ou-ne-pas-etre-2700

Juin 15 2016

WIT de GRUUT

20141031105559594-glas-en-flesje-wit.jpg-squareLe Gruut, c’est la brasserie communale de Gand (Gentse stadsbrouwerij Gruut) qui a été créée en avril 2009 par Annick De Splenter dans la poursuite d’une longue tradition brassicole familiale née il y a plusieurs décennies auprès des marques Gistel, Dentergem ou Liefmans.

La particularité des bières brassées par cette brasserie de Gand réside dans le fait qu’elles sont brassées sans houblon. A ce propos le nom de la brasserie GRUUT est emprunté au mot gruyt (aussi gruut), qui était à l’époque médiévale un mélange d’épices employé très largement pour aromatiser les bières (Au moyen-âge, le houblon n’était encore utilisé que très exceptionnellement dans le brassage de la bière).

Ce revival des ingrédients de jadis permet aujourd’hui l’élaboration des cinq bières qui composent la gamme Gruut de Gand : la Blanche, la Blonde, l’Ambrée, la  Brune et l’Inferno.

La WIT est une bière blanche d’un blond très pâle, d’aspect très légèrement laiteux. Sa mousse est blanche et sans grande tenue, son pétillement raffiné. Depuis le nez et ses senteurs herbacées, jusqu’en bouche, la bière marque sa différence. Les épices employées laissent percevoir des évocations de cannelle, de pomme granit… un mélange indéfinissable à vrai dire. C’est intriguant et réjouissant.

Sur la finale, une douce pointe de levures vient parfaire la sensation de fraîcheur. Cette bière au gruyt saura vous déssoiffer (5%) sans risque de déception ; autant que vous régaler les yeux grâce à la technique de l’anamorphose que la brasserie applique à ses sous-bock pour révéler des images licencieuses.

Cette dégustation a été possible grâce à notre partenariat avec Trésors de Brasseurs.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/wit-de-gruut-2607

Mar 29 2016

COEDO Kyara, la bière au pays du soleil levant

Coedo 2Il n’y a pas que l’occident qui s’est converti au brassage amateur, l’extrême orient aussi. Dans la catégorie des bières « d’ailleurs », je créé aujourd’hui une rubrique JAPON pour me permettre d’accueillir la COEDO Kyara. Au pays du saké, la Brasserie COEDO propose sa lager Kyara, sous-titrée « India Pale Lager ». Si cette mention détourne l’expression India Pale Ale, qui s’applique strictement aux bières de fermentation haute, le message de la brasserie COEDO est néanmoins clair : la Kyara est une bière de fermentation basse, avec une forte amertume sans doute sur des notes d’agrumes comme le sont aujourd’hui un grand nombre de bières IPA.

De la bouteille en photo ci-contre, il sort une bière blonde, un peu dorée et qui étonnement présente un trouble assez inattendu pour une lager. La mousse blanche quoique abondante offre peu de tenue. Le nez surprend également par ses senteurs qui évoquent les fruits confits (tamarin) ou d’autres senteurs de confiseries asiatiques. En bouche, les arômes sont identiques. La COEDO Kyara dégage néanmoins aussi des arômes de fruits exotiques (litchi) ou de roses. Une certaine amertume sans être très soutenue participe à l’impression de fraîcheur.

La COEDO Kyara est une alternative valable (et même recommandée !) aux autres bières japonaises sans intérêt qui accompagnent habituellement les dévoreurs de sushis.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/koedo-kyara-la-biere-au-pays-du-soleil-levant-2480

Mar 23 2016

L’AMBREE d’une historique brasserie limougeaude

MichardHistorique, la Brasserie Michard l’est…Dans le sens où à l’époque de sa création par Jean Michard en 1987,  la brasserie Saint-Martial d’alors était la 3ème micro-brasserie de France. C’est donc une des précurseurs du retour en grâce du brassage artisanale en France. Et pourtant, malgré un intérêt pour la bière depuis plus de vingt ans je n’avais encore jamais entendu parler de la brasserie Michard avant mon passage par le salon Planète Bière dont la 2nde édition vient d’avoir lieu. La brasseuse actuelle ne s’en est pas étonnée puisque le choix commercial de la brasserie jusqu’alors a été d’écouler sa production localement. Et comme je n’ai jamais eu l’occasion de poser mes valises à Limoges…

Pour faire l’expérience des bières Michard, j’ai jeté mon dévolu sur l’ambrée, comme souvent, par goût. Car ces bières sont généralement brassées avec des malts caramélisés que mon palais apprécie particulièrement.

L’AMBREE de la Brasserie Michard est très élégante avec sa mousse haute, sa transparence cristalline et une couleur qui correspond bien à sa dénomination. En revanche, le nez m’a un peu déçu car n’offrant pas grand-chose à détecter mis à part une odeur de malt rôti derrière lequel on devine un houblon aromatique assez doux. A l’inverse, la première gorgée a été plutôt surprenante et fait surgir de façon frappante l’analogie avec le goût (ou tout au moins les senteurs) du cuir. Saisissant !

Cette AMBREE rafraîchissante et légère (5%) peut faire la fierté des limougeauds et me donne envie d’en découvrir plus sur cette brasserie.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/lambree-dune-historique-brasserie-limougeaude-2488

Jan 31 2016

SCHÖFFERHOFER, bière de style « Hefeweizen »

Schöfferhofer HefeweizenVous aurez devinez en déchiffrant son nom que la bière du jour vient d’Allemagne, de Francfort plus précisément. Il s’agit d’une bière de style Hefeweizen qui manquait au répertoire de Bière Expérience. En français, Hefe veut dire levure et weizen désigne le froment/blé). Si on remet tout cela à l’endroit on comprend alors que la SCHÖFFERHOFER Hefeweizen est une bière de fermentation haute sur levures brassée avec du blé. C’est plus clair comme cela.

Au passage, vous remarquerez que le mot allemand weizen est très proche d’un autre mot weiß qui désigne la couleur blanche. Par glissement de langage, et peut-être avec un peu de dédain ou de mépris pour tout ce qui pouvait franchir le Rhin, nos anciens ont amalgamé rapidement, et dans une traduction très approximative, la Weizenbier, la bière au blé, à une Weißbier, une bière blanche. Et voilà pour la petite histoire, ça c’est cadeau ! Vous savez désormais tout de la bière blanche qui n’a donc rien à voir finalement avec la couleur du produit final. Vous ne serez maintenant donc plus surpris d’apprendre qu’il existe des bières blanches très brunes, comme par exemple la Franziskaner Dunkel.

 J’en reviens à notre bière. La SCHÖFFERHOFER Hefeweizen (5% alc/vol.) est conditionnée en bouteille de 50cl. Sa robe est jaune, légèrement dorée et un peu trouble. Sa mousse est aussi blanche, fine et abondante que l’image que l’on se fait des bières allemandes. Le nez est fruité, très clairement sur la banane. En bouche, l’attaque est un peu sèche. S’ajoute une saveur de pomme, voire d’abricot pas assez mûr. Elle est quasiment dénuée d’amertume et un peu astringente sur la fin.

 Cette SCHÖFFERHOFER Hefeweizen est fidèle à ce style de bière.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/schofferhofer-l-hefeweizen-2400

Jan 19 2016

SANS GLUTEN, la brasserie de Vézelay s’y met aussi.

Vezealy snas glutenSurfant sur la mode du « régime sans gluten » comme d’autres avant elles, la brasserie de Vézelay vient de sortir une bière dépourvue de cette protéine à laquelle certains prêtent des effets délétères sur la santé. Bon…pourquoi pas ? Les quelques 60 000 intolérants au gluten en France peuvent s’offrir une petite mousse et dorénavant avec un choix encore plus étendu grâce à la brasserie bourguigone.

La SANS GLUTEN est une bière blonde de fermentation basse, légère (4%). Elle est brassée comme toutes les bières de la brasserie de Vézelay à partir d’ingrédients bio. Au cours du brassage, celle-ci est déglutinisée. Et malgré tout, elle respecterait la très stricte loi de pureté édictée en 1516 dont la brasserie se plaît à s’enorgueillir. Invocation très discutable quand on connaît un tant soit peu la bière et sa fabrication… Si je trouve l’argument – commercial j’ai bien compris – maladroit, c’est parce que les bières de la brasserie de Vézelay, et la SANS GLUTEN ne fait pas exception, sont intrinsèquement pleines de qualités.

A commencer dans le cas de la SANS GLUTEN par une mousse très, très abondante et très, très persistante à l’image des bière allemandes. Là-dessus je suis d’accord. L’odeur qui se dégage du verre est essentiellement maltée. En bouche, il m’a semblé percevoir un goût de noisette. L’amertume (il est précisé qu’elle est de 18 IBU – International Bitterness Unit) n’assèche pas le palais et le(s) houblon(s) aromatique(s) apporte(nt) une touche végétale.

L’ensemble est rafraîchissant.

J’adhère pour ma part au choix de la brasserie qui conditionnent  sa bière en bouteille de 50cl. De mon point de vue, c’est le format idéal. Probablement encore une influence allemande.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/sans-gluten-la-brasserie-de-vezelay-sy-met-aussi-2326

Nov 29 2015

VEZELAY blonde bio

Vézelay bioEncore une découverte faite grâce à la première édition du salon Planète Bière qui s’est tenu à Paris en mars dernier. J’avais certes entendu parler, en bien, de la Brasserie de Vézelay. Et j’ai pu alors juger de moi-même ce qu’il en est réellement.

La Brasserie de Vézelay est installée au cœur du parc naturel du Morvan dans la commune de Saint-Père-sous-Vézelay, dans le département de l’Yonne. Visiblement soucieuse de son environnement, la brasserie affiche clairement vouloir allier modernité (de son unité de production ) et développement durable (construction en bois, usage d’ocre naturelle en lieu et place de peinture). Rien d’étonnant donc à ce que la brasserie s’engage dans la production de bières bio, dont est issue quasiment toute la gamme. Mais pour l’heure, l’intérêt se porte sur la Blonde bio que m’a acheté ma charmante épouse dans une boutique parisienne de produits bio.

Bière de fermentation haute, non filtrée et non pasteurisée, la Blonde bio est une bière légère (4,6%) qui s’inspire des bières belges. Elle est brassée avec plusieurs malts et 3 houblons tous exclusivement issus de l’agriculture biologique. La Blonde bio est discrète : elle laisse échapper des notes épicées et florales et une amertume légère sur la finale.

Mais à mon goût, il n’y a rien d’exceptionnel… son manque de personnalité est regrettable. Alors, il vaudra mieux s’attarder sur la brune, légèrement tourbée, ou l’ambrée qui sont nettement plus complexes. Je tacherai d’en parler ici.

En attendant, c’est le créateur de la Brasserie de Vézelay qui vous parle de son activité dans la vidéo ci-dessous.

ffffffffffffffffffff

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/vezelay-blonde-bio-2287

Sep 05 2015

DRAGONHEAD, un stout pour palais aguerris

DRAGONHEADQuatrième brasserie écossaise à figurer sur ce blog, je pars à la découverte de la brasserie Orkney par le biais de sa DRAGONHEAD.

Premier défi : comprendre pour quelle raison cette brasserie fait apparaître sur son étiquette un knorr (ah oui,…on ne dit pas un drakkar ! Ce terme ne veut rien dire en vieux norrois, ni en scandinave actuel d’ailleurs. L’origine de l’apparition de ce mot qui sonne scandinave est peu clair… bon je cesse là cette digression qui nous emmène trop loin de notre sujet du jour ! ).

Orkney est une bourgade insulaire de l’extrême nord de l’Ecosse et le moins qu’on puisse dire est que la brasserie ne doit pas déranger les voisins (merci à Streetview pour la panorama !). Et les vikings là-dedans ? J’y viens.

Vous aurez peut-être du mal à la croire si vous aussi vous avez été curieux de voir la situation géographique de la brasserie d’apprendre maintenant que la région est occupée depuis plus de 5000 ans. D’importants sites néolithiques et gisements archéologiques en attestent à seulement un jet de canette de la brasserie. Plus récemment, de puissants chevelus venus du Nord en bateau surent soumettre ce territoire à leur influence. Et cela pendant suffisamment d’années pour marquer définitivement la culture populaire. Voilà donc le mystère de l’étiquette enfin percé.

La DRAGONHEAD est brassée avec du malt d’orge et du blé. Elle est plutôt légère (4%). La DRAGONHEAD est particulièrement sombre, d’un noir intense. Sa mousse assez foncée elle aussi conforte certainement cette impression de noirceur extrême.

Très logiquement, le nez se concentre sur les senteurs de café, de malt torréfié voire de chocolat. En bouche, la bière est gouleyante, peu pétillante et forcément encore très marquée par la céréale torréfiée. La dégustation se poursuit longuement sur une amertume maltée avec une très légère âcreté. C’est une version rude du stout !

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/dragonhead-un-stout-pour-palais-aguerris-2252

Partagez cet article que vous aimez