UA-42487016-1

Category: 5% et moins

Août 06 2015

McCALLUM’S, stout écossais depuis 1719

belhmaccallumsPremier test des produits de la Brasserie Belhaven, une honorable maison fondée à Dunbar en 1719. Belhaven est ainsi la plus ancienne brasserie indépendante d’Ecosse et une des plus âgées outre-manche.

La McCALLUM’S a la particularité d’être proposée dans une bouteille en verre parfaitement transparente d’une contenance de 35,5 cl. Ceci met en avant une caractéristique de ce stout : sa relative pâleur. En effet, si la bière est bien brune elle est revanche assez éloignée du noir sombre plus commun pour un stout.

La bière affiche 4,1% alc/vol. Malgré cela, elle dégage pourtant une impression de force. Le nez fruité (pruneau cuit) avec des notes caramélisées évoquent une boisson liquoreuse. En revanche, en bouche, la bière est étonnamment douce, facile à boire, et teintée d’une très légère amertume. Le goût du malt avec ses notes de fruits à coque et de caramel est d’une longueur en bouche obsédante.

En un mot : excellente !

Pour un stout, je ne m’attendais pas à une telle expérience. La qualité n’ayant d’égal que la surprise, cela vaut à la McCALLUM’S son entrée au Hall of Fame.

 

belhaven-mc-callum-s-stout

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/mccallums-stout-ecossais-depuis-1719-2232

Juil 31 2015

BRITT PILS, un petit tour en Bretagne

Britt pilsLe macareux, emblème de la Brasserie de Bretagne se pose aujourd’hui sur Bière Expérience. Cette brasserie parmi les premières à recoloniser une France brassicole abandonnée aux grands groupes industriels internationaux n’est pas une inconnue ici puisque j’ai déjà dégusté plusieurs de ses productions (DREMMWEL blonde bio, DREMMWEL Stout, Chat Malo)

La BRITT PILS est une bière blonde légère (4,5%) brassée en fermentation basse à ne pas confondre avec la Britt Blonde qui est elle brassée en fermentation haute (6%).

La BRITT PILS est d’une couleur jaune, très légèrement dorée, très faiblement voilée. Au-delà des parfums de malt, on peut en déceler d’autres. Ils évoquent le caramel et peut-être même le fruit exotique. En bouche, la langue capte une amertume discrète alors qu’un arôme terreux semble vouloir transporter le buveur vers la lande bretonne. Une véritable invitation au voyage !

Les membres du jury du Concours Général Agricole 2015 ont eux aussi succombé à son charme. Ils ont attribué à la BRITT PILS une médaille de bronze dans la catégorie « Bière blonde de fermentation basse ».

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/britt-pils-un-petit-tour-en-bretagne-2191

Juin 23 2015

CURIM, l’Irlande a sa blonde !

beers-curim-gold-mainCURIM est le nom que porte la bière blonde de la brasserie irlandaise O’Hara’s que j’ai déjà présentée à l’occasion de la dégustation de son excellent stout.

Cette blonde est brassée avec du malt d’orge et du blé.

Dotée d’un aspect blond doré légèrement et d’une transparence cristalline, la CURIM (4,3 % alc/vol.) est agrémentée d’une mousse blanche abondante. A l’examen olfactif , c’est une décpetion. La bière n’a guère de parfums à offrir ou trop peu. Elle est presque neutre. C’est à peine si on sent l’odeur du malt et du houblon…

En bouche, la bière paraît plutôt maltée. Le brasseur emploie probablement plusieurs malts. Ceci confère à la CURIM une certaine complexité autour des saveurs de céréales. En revanche, le houblonnage trop léger à mon goût est une nouvelle déception.

J’attendais beaucoup plus de cette blonde qui sans être mauvaise s’avère tout simplement ordinaire.

Certes l’Irlande n’est pas connue pour l’excellence de ces bières blondes. J’espérais toutefois que la brasserie O’Hara’s proposerait sur cette CURIM une vision différente et celtique de ce type de bière. Dommage !

 

.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/curim-lirlande-a-sa-blonde-2153

Juin 08 2015

KOLLANE LILL, la strasbourgeoise qui se met à nu

Kollane lillLe nom de cette bière est inspiré d’une légende estonienne qui est décrite succinctement sur l’étiquette de la KOLLANE LILL.

Cette bière est brassée à Strasbourg par la jeune brasserie Bendorf (un mélange de Benjamin, prénom du brasseur, et de Neudorf quartier où la brasserie est installée) créée en 2012 mais qui fait déjà beaucoup parler d’elle pour la grande qualité de ces bières.

Benjamin Pastwa joue la transparence… En plus de l’exacte adresse de la brasserie, on peut également prendre connaissance de la liste des ingrédients qui composent la recette de la KOLLANE LILL. Ainsi, la bière est brassée avec différents malts : Pilsen, Munich 25, du malt de blé et plusieurs variétés de houblons : Triskel, Amarillo et en houblonnage à cru (dry hopping) : Strisselpalt et à nouveau de l’Amarillo.  J’apprécie véritablement cette démarche qui permet d’une part, de savoir exactement ce que l’on boit, et qui d’autre part, donne une vraie identité à la bière.

La KOLLANE LILL est annoncée comme une blonde ce qui n’est pas une évidence quand on la regarde, avec un taux d’alcool à 5% / volume. Dès le début de dégustation, la bière exhale des parfums fruités, surtout sur l’agrume (citron, mandarine, pamplemousse), mais sans en conserver une amertume exagérée comme dans les bières de types IPA.  En bouche, la bière est encore très marquée par les houblons qui ne laissent pas leurs places à d’autres saveurs (un peu dommage à mon goût. C’est vraiment pour chipoter !!).

Généreuse et rafraîchissante, la KOLLANE LILL est très bien réalisée. Ce n’est pas un hasard si elle a obtenue les récompenses suivantes : fourquet d’or en 2013, médaille d’argent au CGA 2014, médaille de bronze au CGA 2015.

Pour ceux d’entre vous qui ont encore soif d’informations, le brasseur vous en dira encore plus dans la vidéo ci-dessous.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/kollane-lill-la-strasbourgeoise-2149

Mai 04 2015

LA TOURNEMINE, un joyaux de l’Atelier de la Bière

La tournemineLe titre de cet article trahit mon enthousiasme pour la bière que je vais décrire ci-après.

L’auteur de ce joyaux brassicole est l’Atelier de la Bière, installée dans la bourgade berrichonne de VILLEDIEU SUR INDRE. Là bas, Franck et Carole BELLON s’emploient respectivement à concocter d’excellentes bières et à les faire connaître. La gamme compte à ce jour 7 bières.

Mon entrée dans l’univers de l’Atelier de la Bière commence donc par LA TOURNEMINE débusquée dans les rayons d’une cave à bières parisienne.

Comme toutes les bières de la gamme, LA TOURNEMINE est pur malt, de fermentation haute, non filtrée et refermentée en bouteille. Il s’agit d’une ambrée, cuivrée, qui arbore une mousse faites de grosses bulles. La première claque infligée par LA TOURNEMINE vient de la sensation de puissance qui monte au nez malgré son taux de 4,8%. Wouah ! Si je n’avais pas vu son taux avant de la déguster, j’aurais cru avoir affaire à une bière autour de 9-10%.

La gifle encaissée et la joue encore rose, c’est le houblon qui se présente à l’appel. Inutile de préciser que je suis déjà sans l’avoir encore goûtée dans un état de surexcitation tellement la suite se présente sous les meilleurs auspices. Et là…, la mise en bouche porte la seconde claque ! Tantôt arômatique, tantôt amer, tantôt huileux, tantôt résineux, le houblon dévoile plusieurs facettes au buveur de LA TOURNEMINE. Tout cela se conjugue délicieusement en bouche. L’amertume s’installe en fond de bouche pour un bon moment. Cette bière est résolument houblonnée avec une justesse parfaite.

J’ajoute que j’ai bu cette bière alors que la date limite d’utilisation optimale était dépassée depuis 1 an et 3 mois…C’est dire si la bière est stable et sait conserver dans le temps tout son potentiel gustatif. Une nouvelle preuve d’excellence.

Dans une récente édition d’un magazine francophone bien connu des amateurs de bière, Franck a révélé son goût pour les porter et stout, desquels je suis également un amateur.

C’est certain je vais suivre cette brasserie de très près. J’en reparlerai très certainement ici.

Si cet article n’a pas étanché totalement votre curiosité, je vous propose, ci-dessous, de retrouver une vidéo du Cercle de l’Orge dans laquelle Franck BELLON, le brasseur de l’Atelier de la Bière nous parle de sa TOURNEMINE.

fff

Et pour aller encore plus loin (pas trop quand même !), une présentation de la brasserie, encore une fois, par le brasseur lui-même.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/la-tournemine-un-joyaux-de-latelier-de-la-biere-2075

Mar 24 2015

PAILLETTE, la reconquète d’une bière normande

Paillette-MaeyaertC’est au Havre, en 1596, que commence l’aventure de la PAILLETTE. Mais c’est bien plus tard à partir de la moitié du XIXème siècle et l’adoption de la fermentation basse que la brasserie va connaître son âge d’or. Malgré sa destruction au cours des hostilités de la 2ème Guerre Mondiale, cette institution havraise fut reconstruite et la PAILLETTE servie à bord du paquebot « France ». Après quelques vicissitudes modernes qui ont interrompu sa production, la PAILLETTE est de nouveau brassée depuis 2006 dans la microbrasserie « Les Caves du Conquérant » située à SAINT-ARNOULT dans le département du Calvados.

Bière de fermentation basse, pur malt, filtrée, non pasteurisée, la PAILLETTE affiche un taux d’alcool à 4,7%.

Comme son nom le suggère, la PAILLETTE est d’un blond, jaune paille, avec une petite mousse blanche élégante. Au nez, ce qui caractérise la PAILLETTE, c’est une odeur de malt et de parfums fruités. En bouche, le pétillement est agréable et la présence de houblon devient évidente.

C’est frais, c’est franc, c’est normand ! Les amateurs de lager ne devront pas hésiter à en faire l’expérience, car la PAILLETTE n’a rien à envier aux grosses écuries internationales.

Cette article marque la fin de la trilogie relative aux bières disponibles auprès des Etablissements Maeyaert Productions. Merci à eux de m’avoir permit de découvrir leurs produits.

Enfin, pour en terminer avec la PAILLETTE, rien de mieux qu’une petite vidéo.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/paillette-la-reconquete-dune-biere-normande-2044

Mar 19 2015

La ROSE DE GAMBRINUS de chez CANTILLON

CantillonROSÉ DE GAMBRINUS (5%) est une bière de la fameuse Brasserie Cantillon. Tous les amateurs de bières acidulées, et plus particulièrement de lambics, connaissent cette brasserie pour ce qu’elle brasse ses bières depuis le tout début du XXème siècle dans les règles de l’art et toujours avec de vrais fruits, contrairement à de nombreuses autres qui privilégient l’emploi de sirop. En cela, c’est un peu cette brasserie qui donne le LA en matière de bières aux fruits.

La bière testée aujourd’hui est elle brassée avec des framboises fraîches. Mais sa couleur n’en conserve pas pour autant les stigmates. En effet, comme son nom le suggère la couleur de la bière tire plus sur le rose que sur un rouge intense que l’on imagine de prime abord. Rose, c’est aussi la couleur de la discrète mousse. Le nez sent bien sûr des odeurs boisées que la bière a emprunté à la barrique de chêne ou de châtaigner dans laquelle Cantillon fait mûrir cette ROSÉ DE GAMBRINUS.

En bouche, la bière est acidulée mais rien d’anormal pour un lambic. Le fruit acide qu’est la framboise s’exprime pleinement.

Sans aigreur, cette bière fera pleinement le bonheur des amateurs de ce style de bière.

Autre particularité : la ROSÉ DE GAMBRINUS est conditionnée dans une bouteille doublement fermée par un bouchon et par une capsule. Certainement afin de ne laisser échapper aucun arôme de ce liquide si précieux.

 Mais où la trouver vous demandez-vous ? Auprès du site de vente en ligne Les Bières Belges.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/la-rose-de-gambrinus-de-chez-cantillon-1976

Mar 12 2015

DREMMWEL, le stout breton

Dremmwel sotutDREMMWEL Stout, c’est la bière « noire » façon Brasserie de Bretagne. Cette brasserie bretonne est celle qui produit les bières de la marque Britt. Celle avec un macareux sur l’étiquette…Ça y est vous y êtes ?

Annoncée à 4%, la bière a bien l’apparence d’un stout : robe noire avec une mousse brune. Celle-ci disparaît rapidement. Il faudra avoir l’œil rivé sur votre verre si vous souhaitez observer la mousse du stout breton.

Bien houblonnée au nez, la bière est bizarrement assez peu épaisse en bouche. Elle offre à l’amateur un goût de grains grillés. Sans plus.

Mouai ! Pas convaincu par cette bière qui me laisse perplexe. Peut-être avais-je fondée trop d’espoir en elle ? En tous cas, il m’est impossible d’en écrire plus à son sujet.

Petit article alors !

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/dremmwel-le-stout-breton-1898

Mar 05 2015

COLOMBA, bière blanche corse avec du caractère

colombaCOLOMBA est le nom porté par une bière blanche brassée sur l’île de beauté. Traversant la Méditerranée depuis sa corse natale elle s’est donnée mission de désoiffer les buveurs continentaux.

Produite par la Brasserie Pietra, célèbre pour sa bière à la châtaigne, la COLOMBA est brassée à Furiani.

La bière insulaire objet de cet article est une bière blanche, non filtrée, à 5%… et de fermentation basse ce qui n’est pas si fréquent sur ce blog.

Dans le verre, la COLOMBA est d’un jaune paille avec un très léger trouble causé par les levures en suspension. Sa mousse blanche se dissipe pour permettre plus rapidement d’en exhaler les parfums qui se cantonnent très simplement au malt et à la levure. En bouche, l’expérience devient plus complexe. Il y a de l’herbe là-dedans ! Des herbes cueillies dans le maquis. J’ai pensé au thym. Le site internet de la brasserie parle d’arbousier, de myrte, de genévrier…et d’autres. Tout cela confère à la COLOMBA des notes épicées et florales prononcées mais subtilement dosées.

Pas mal du tout cette petite corse ! Cette blanche désaltérante m’a bien emballé.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/colomba-biere-blanche-corse-1966

Fév 24 2015

SAISON, bière phare de la Brasserie de Silly

silly_logo_sasoinLa Brasserie de Silly (du nom du village belge) évoque forcément quelquechose à l’amateur de bière éclairé. Il n’y a pas une revue spécialisée ou un livre sur la bière qui ne lui ait consacré un article ou vanté les mérites d’une ou plusieurs de ces bières. C’est pour ma part par ce biais que j’ai connu cette brasserie. Et deux choses à son sujet m’ont marqué :

– A la tête de la brasserie on retrouve la 6ème génération de descendant de Marcelin Meynsbrughen. Afin d’occuper ses journées d’hiver, cet agriculteur s’était lancé dans la fabrication de bières qu’il réservait aux ouvriers agricoles qui allaient travailler dans ses champs l’été venu. Au fil des années, l’activité brassicole a pris le pas sur l’activité agricole. Et près de 165 ans plus tard, la brasserie est toujours dans le giron familiale de son fondateur.

– Durant la Première Guerre Mondiale, des troupes écossaises sont stationnées dans la région. En mal d’approvisionnement de leur boisson favorite,  les écossais contacte le brasseur d’alors pour qu’il brasse une bière dans le style écossais. Il se trouve que dans les rangs écossais, il y avait un soldat, brasseur dans le civil. La collaboration entre les deux brasseurs sera féconde puisque la bière produite alors existe encore aujourd’hui sous le nom de Scotch Silly.

Ceci étant, le produit phare de la brasserie, reste la SAISON. Ayant mis la main sur un exemplaire de cette bouteille, aubaine à laquelle un fameux site de vente de bières belges n’est pas étranger*,  je m’attèle à cette tache ô combien agréable avec une certaine insouciance et l’envie d’en profiter pleinement.

Première surprise, alors que je m’attendais à découvrir une bière blonde, c’est bien une brune, avec des reflets carmins, qui s’échappe du précieux flacon. Autre surprise les 5% alc. Je m’attendais également sur ce point à une bière plus forte (Je vous entend penser : « Eh alors… l’étiquette ça sert à quoi, morbleu ? » Bien sûr ! Mais faut-il encore prendre le temps de la lire. Là, je me suis laissé porter par la surprise de la découverte !). La bière dégage des parfums de fruits cuits (pruneau, cerise) donnant une sensation liquoreuse. La SAISON est sans aigreur, suave et sans amertume. La sensation fruitée persiste longuement en bouche.

Que de belles surprises !

 *Les bières Belges que vous connaissez bien maintenant si vous me suivez depuis quelques mois dans mes expériences.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/saison-biere-phare-de-la-brasserie-de-silly-1894

Partagez cet article que vous aimez