UA-42487016-1

Category: 7% à 9%

Sep 02 2013

CHARLES QUINT, …ou KEIZER KAREL pour les flamands

charles-quint-biere-pression-frenchflair-parisCharles Quint est une bière de la région de Gand dont était originaire l’empereur Charles V (Quint en vieux français). Il régnait au XVI ème siècle sur ce qui deviendra plus tard l’Autriche, les Pays-Bas, la Belgique, l’Espagne. Au milieu, la France et son roi François 1er, ennemi de l’empereur. Pour le reste de l’histoire, vous irez voir ailleurs…Ici on parle bière !!

Venons-y alors ! La bière goûtée est la blonde, assez forte puisqu’elle présente un taux d’alcool de 8,5%.  Elle est d’un blond soutenu, couronnée d’une épaisse mousse blanche et onctueuse. La bière est d’une grande limpidité et d’une effervescence modérée.

Au nez, elle est plutôt engageante avec des senteurs que je n’ai pas su identifier. Selon l’étiquette, il y a des épices dans cette bière. En tous, cas, à la dégustation, cette bière s’est révélée bien équilibrée entre les différentes saveurs (sucré, salé, amer, acide.). Peut-être se distingue tout de même une pointe de sucrée s’expliquant sans doute par le taux d’alcool. Le goût de la bière reste en bouche assez longtemps.

 

Enfin, pour la petite histoire, cette bière est servie parfois en Belgique dans une chope à quatre anses.

Quelle est la raison de cette bizarrerie ??

Selon la légende, un jour, Charles Quint serait arrivé dans une taverne pour déguster une bière. Le patron la lui offrit en tenant l’anse de la chope. Charles Quint lui dit alors : « Comment voulez-vous que je vous ôte la bière des mains si vous la tenez vous-même par l’anse ».

Plus tard, Charles Quint revint dans la même taverne et commanda à nouveau une bière. Le tavernier ayant pris en considération la remarque de son empereur avait fait réaliser des chopes à deux anses. Malheureusement, le serveur apporta la bière à Charles Quint en la tenant la chope par les deux anses en même temps. Charles Quint maugréa de nouveau… et le tavernier fit alors fabriquer des chopes à quatre anses.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/charles-quint-ou-keizer-karel-pour-les-flamands-287

Août 01 2013

VAPEUR COCHONNE, une bière belge qui ne se prend pas au sérieux

DSC_0230[1]Par son étiquette humoristique pleine de bonhommie, la Vapeur Cochonne, produite à PIPAIX par la Brasserie à Vapeur invite à la convivialité. Il s’agit d’une bière artisanale ambrée (9%), de fermentation haute, élaborée dans un atelier du 19ème siècle.

Sans être tout à fait limpide, cette bière arbore une belle couleur cuivrée, tirant sur le rouge. Son col de mousse est composé de bulles fines et blanches. Elle dégage des parfums de fruit, notamment de la cerise. A la dégustation, les arômes de cerise madérisée, à la manière du vieillissement en fut de chêne (j’ignore si c’est le cas de la vapeur cochonne), se confirme avec beaucoup de corps et une légère pointe d’acidité.

En résumé, la VAPEUR COCHONNE est une bière qui vous fera passer un agréable moment.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/vapeur-cochonne-une-biere-belge-qui-ne-se-prend-pas-au-serieux-259

Juil 29 2013

LA BOUFFONNE… une bière qui ne l’est pas !

la-bouffonneNe vous fiez pas à sa bouteille chamarrée, et au bonnet de fou du roi, ces attributs suggèrent une bière festive…et donc pas super bonne. Encore une fois, les apparences sont trompeuses et c’est bien à un vrai breuvage à base d’orge blond et aux parfums de houblon délicats que vous avez affaire.

Titrant 9%, la Bouffonne est blonde, dorée, très légèrement trouble, sa mousse est blanche, fine et persistante.  L’attaque est franche en bouche, des arômes floraux s’en dégagent. La finale manque un peu de complexité. Mais tout de même, quelle bonne bière ! A inscrire dans sa drinklist !!

Ah… au fait, cette bière est brassée par la brasserie Huyghe, bien connue des amateurs d’éléphant rose. On se comprend n’est-ce pas ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/la-bouffonne-une-biere-qui-ne-lest-pas-230

Juil 18 2013

La BIERE DU VEXIN, une des rares bières franciliennes

VexinVeliocasseC’est au fin fond de l’Essonne au cours d’une visite de la Miellerie du Gâtinais  que j’ai trouvé cette bière du fin fond du Val d’Oise. Contrairement à ce que l’on peut penser au premier abord, le miel n’entre pas dans la composition de cette bière.

Venons-en à l’essentiel.

J’ai gouté cette bière dans sa version ambrée.

Des bonnes et une mauvaise surprises !

Elle titre 7%. En la versant dans mon verre, mon enthousiasme a été refroidi par le manque de mousse. Les 50 cl étaient recouvert d’un col de mousse de quelques millimètres qui s’est rapidement dissipé. Bon bah… pas de mousse.

Le nez était prometteur, la saveur en bouche fut surprenante. Pour une ambrée, les malts me sont apparus très grillés, rappelant les saveurs d’une brune. Ce n’était pas pour me déplaire…

 

Dans l’ensemble, j’étais satisfait quoiqu’un peu déçu par la mousse. Par excès de chauvinisme francilien sans doute, j’attendais une bière au top à tout point de vue. Ce ne fut pas le cas, mais ça reste un produit tout à fait correct dont j’ouvrirais probablement quelques nouveaux flacons à l’avenir, ne serait-ce que pour récompenser l’audace de cette brasserie francilienne.

Sachez enfin que le savoir-faire de la brasserie a été récompensé au concours général agricole en 2012.

Lien Permanent pour cet article : http://www.biere-experience.fr/70-70

Partagez cet article que vous aimez